w ?>

Formation SST Sauveteur Secouriste du Travail

Objectif de la formation SST

Acquérir les connaissances en matière de secourisme pour intervenir sur son lieu de travail et porter secours à toute personne victime d’un accident et/ou malaise en attendant l’arrivée des secours spécialisés.
Le stagiaire aura un rôle de prévention au service de l’entreprise pour contribuer à la diminution des risques et des accidents de travail.

4 à 10 personnes
14h sur 2 jours
Intra ou inter-entreprises

Contenu la formation SST

  • Le sauveteur secouriste du travail
  • Rechercher les risques persistants (formation sur la prévention)
  • Examiner la victime et alerter ou faire alerter
  • Secourir
  • La victime saigne abondamment
  • La victime s’étouffe
  • La victime se plaint de sensations pénibles ou présentes des signes anormaux
  • La victime se plaint de brulures
  • La victime se plaint de douleur empêchant certains mouvements
  • La victime se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment
  • La victime ne répond pas mais elle respire
  • La victime ne répond pas et ne respire
  • Situation inhérentes aux risques spécifiques de l’entreprise
  • Nombreuse mise en situations

Évaluation et validation

A la fin de cette formation le stagiaire, après une évaluation, recevra un certificat SST (Sauveteur Secouriste du Travail) délivré par l’INRS (Institut National de Recherche et Sécurité) et un livret.

Pour s’assurer de la bonne assimilation des gestes et des connaissances acquises, JS Secourisme encourage les stagiaires à suivre une session de recyclage l’année suivante la formation initiale. Ce recyclage SST a lieu ensuite tous les 2 ans.

Règlementation

Article R4224-15
Un membre du personnel reçoit la formation de secouriste nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’urgence dans :
1° Chaque atelier où sont accomplis des travaux dangereux ;
2° Chaque chantier employant vingt travailleurs au moins pendant plus de quinze jours où sont réalisés des travaux dangereux.
Les travailleurs ainsi formés ne peuvent remplacer les infirmiers.

Article R4224-16
En l’absence d’infirmiers, ou lorsque leur nombre ne permet pas d’assurer une présence permanente, l’employeur prend, après avis du médecin du travail, les mesures nécessaires pour assurer les premiers secours aux accidentés et aux malades. Ces mesures qui sont prises en liaison notamment avec les services de secours d’urgence extérieurs à l’entreprise sont adaptées à la nature des risques.
Ces mesures sont consignées dans un document tenu à la disposition de l’inspecteur du travail.